Bon Appétit #4 Persiana

RUBRIQUE BON APPÉTIT

Bienvenue sur le premier article de la série Bon appétit. Toutes les semaines, cette rubrique vous propose une recette inspirée d'un beau livre de cuisine sélectionné par moi-même et les fondatrices de la librairie culinaire pas ordinaire, Appétit.

CUISINER POUR UNE GRANDE TABLE

Choisir la couleur de la nappe, disposer ses plus beaux couverts, s’impatienter de rire, de débattre et de se taquiner, entouré des personnes que l’on aime ou que l’on voudrait mieux connaître. Recevoir c’est partager un plat, des saveurs et des idées ; c’est pour cela que l’on prend autant plaisir à accueillir chez soi. Le choix du menu est donc sérieux ! Il peut même devenir un véritable casse-tête. « Que vais-je préparer ? ». Une question de taille car il est souhaité d’éviter de cuisinier toujours les mêmes plats sans pour autant passer la soirée (ou les deux jours qui précèdent) en cuisine. Et le tout, en offrant un mets savoureux. 

Le livre de cuisine Persiana répond parfaitement à cette demande. Sabrina Ghayour propose des recettes du moyen-orient simplifiées et « modernisées ». Pour du goût, de la convivialité et de la facilité ; bref, pour un dîner réussi, il suffit de piocher dans ce superbe livre. 

FAIRE DES MERVEILLES AVEC

Faire des merveilles avec peu d’ingrédients. N’étant pas une grande cuisinière, cette approche me convient parfaitement. Mais au-delà de l’aspect pratique, il s’agit d’une philosophie qui me semble juste :

  • pour nos papilles (on retrouve le véritable goût des aliments et on ne les masque pas)
  • pour notre temps passer en cuisine (quand on aime recevoir, autant être efficace pour que cela reste un plaisir)
  • pour notre planète (une cuisine simple, c’est moins de gaspillage et de déchets).

Comme l’explique l’auteure, il suffit d'ajouter quelques aromates et/ou épices pour préparer, en quelques minutes, un délicieux plat fait-maison. C’est tout l’enjeu d’une alimentation vertueuse : rendre accessible le bien manger. Quand je dis « bien manger » je ne parle pas de manger végétarien, vegan, cru ou je ne sais quoi. Bien manger, c’est manger du fait-maison de saison avant tout ! LA solution pour prendre conscience de la composition du plat que nous mangeons, LA solution pour manger sans conservateurs, colorants et autres ingrédients inutiles à une recette, LA solution pour consommer moins en quantité, mais aussi moins de plastique et autre emballages inutiles. Une cuisine simple, c’est une cuisine respectueuse de votre corps, de votre temps et de la planète.

PARTAGER ET NON...

... s’empiffrer. Qui ne s’est jamais retrouvé en rentrant d’un week-end entre amis ou de deux/trois dîners la sensation d’avoir trop mangé ? C’est le problème des repas conviviaux, on a tendance à confondre partager un moment et partager de la nourriture. Il va de soi que l’un ne va pas sans l’autre. Mais il n’est pas question d’inverser la tendance. Le fait de manger ou non n’influe en rien votre présence en tant que tels lors d’un évènement. La quantité ingérée et la quantité échangée ne sont pas liées, du tout !

Nous avons l’habitude de nous dire que nous allons beaucoup manger quand nous nous rendons à des repas de famille, mais posons-nous la question franchement. Pourquoi ? Pourquoi sortons-nous de table le ventre trop plein. Il n’y a aucune raison de se mettre dans des états pareil. La joie de se retrouver nous donne envie de plus manger, c’est vrai. Il est donc primordial de se rappeler de certains éléments avant de se rendre à un repas convivial (ou de recevoir pour un repas convivial) :

« je suis heureux(se) de retrouver les personnes avant tout », « je n’ai pas besoin de trop manger pour vivre un moment joyeux », « j’ai le droit de dire non », « j’ai le droit de demander une plus petite portion pour avoir de la place au dessert », « la quantité que je mange n’est pas liée à l’amour que je porte à ceux qui m’accompagnent lors de ce repas ». Essayez de prendre quelques minutes avant de recevoir ou de vous rendre à un repas. 

Et je vous invite bien évidemment à cuisiner cette omelette Iranienne en apéritif qui est absolument délicieuse et très simple à préparer.

RECETTE

Ingrédients pour 8 personnes : 500g d'herbes - 3/4 de persil et coriandre - 1/4 d'aneth et ciboulette, 1 oignon nouveau, 8 oeufs, 2 c. à soupe de farine, 2 c. à soupe de yaourt à la grecque, 3 c. à café de levure chimique, 2 c. à soupe de fleur de sel, 2 c. à café de curcuma, 5/6 noix concassées, poivre, huile d'olive.

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Ciseler finement toutes les herbes (possible de le faire au robot en quelques impulsions).
  • Dans une sauteuse à feu moyen, verser 2 à 3 c. à soupe d'huile d'olive pour faire revenir l'oignon et les herbes. Au bout de quelques minutes, ajouter le curcuma et continuer à faire revenir encore 5 minutes. Puis réserver pour laisser la préparation refroidir.
  • Dans un saladier, battre les oeufs avec la farine, le yaourt, la levure, le sel et du poivre. Fouetter jusqu'à ce que le mélange mousse. Puis ajouter les noix, mélanger à nouveau.
  • Dans un plat de cuisson avec du papier sulfurisé pour pouvoir démouler facilement l'omelette.
  • Quand la préparation des herbes à refroidi, ajouter les herbes aux mélange d'oeufs puis disposer dans le plat à cuisson.
  • Enfourner 30 minutes. Pour vérifier si l'omelette est cuite, piquer au centre à l'aide d'un couteau. La lame doit ressortir propre. Tant que ce n'est pas le cas, remettre le plat au four pour quelques minutes.
  • Laisser l'omelette refroidir avant de la couper en cube.
HAUT