Capsule Post-partum #2

CAPSULE POST-PARTUM #2

Un mois après mon accouchement, j’ai fait ce qu’il ne fallait pas faire... essayer mon jean fétiche. Par curiosité, je voulais savoir « où j’en étais ». Vous vous doutez bien du résultat, impossible de le fermer. « C’est normal ! » Oui mais dans le fond, j’étais déçue. Et pour être honnête, je me suis dit que mon objectif était de rentrer à nouveau dedans. 

Complètement ridicule, j’en ai conscience. Alors je me suis posée la question Pourquoi ... Pourquoi est-ce que désire tant rentrer dedans ? Ce n’est clairement pas une question de bien-être, je suis « harmonieuse » et en parfaite santé comme je suis. Et bien, il me semble que cela me permettra de me sentir -plus - belle, en confiance et me donnera l’assurance que je n’ai pas lorsque je n'y rentre pas. 

Post-partum ou pas, nous avons tous cette pièce dans notre dressing pour le jour où « l’on sera comme il faut ». Comme si certains habits étaient la preuve de notre « magnificence ». Finalement, c’est lorsque nous sommes au plus bas niveau poids que l’estime de nous-même est au plus haut. 

Il s’agit du « jean sac d’os », en référence à un épisode de la série Sex and the city - ceux qui savent, savent. Quand nous arrivons à l’enfiler, nous nous y sentons tellement bien et en confiance que nous en devenons radieuses. Or, c’est en réalité l’état d’esprit que nous avons en le mettant. Lorsqu’on enfile ce fameux jean, on l’accessoirise, on se maquille un peu etc. Bref, on se sent au top donc on le devient ! Intéressant, non ?

Je ne vais pas terminer cet article en vous disant que toutes les tailles/femmes sont belles ! Cela serait hypocrite. J’aimerai seulement vous dire que nous n’avons pas besoin d’attendre de rentrer dans ce jean pour agir et faire en sorte de se sentir belle. 

Personnellement, depuis mon accouchement, je m’obstine chaque matin à me préparer et m’habiller avec des vêtements qui me siéent malgré mon petit ventre et mes cuisses plus larges dû à la grossesse. Et ça change tout ! Le regard des autres changent sur moi, le mien aussi, de quoi éviter les bêtises (régime ou rééquilibrage alimentaire qui est en réalité un régime). 

Car si vous y réfléchissez un instant : Que pouvez-vous changer là tout de suite ? Votre état d’esprit, votre façon de vous habiller ou de vous pomponner ou votre tour de taille ? Je crois que vous avez la réponse ! Même si vous le désirez très fort, vous ne perdrez pas une taille ce soir. 

N’attendez pas de rentrer dans votre « jean sac d’os », réfléchissez plutôt à ce que vous allez mettre en place cette semaine pour vous sentir comme dans ce fameux jean. 

HAUT