Combattre le blues du dimanche soir

Une journée passée sur la canapé, devant Netflix, à manger… un peu tout le temps juste pour le plaisir. En regardant sa série, on se sent mal. À table ou en mangeant, on se sent mal. En passant devant un miroir, on se sent mal. On s’en veut de ne pas avoir suivi le programme sportif&alimentaire de la semaine comme du week-end, comme à chaque fois rien n’a changé. On a gardé les mêmes (mauvaises) habitudes et le même corps. On se sent coupable. Là c’est certain, mademoiselle chante le blues, du dimanche soir ! 

J’ai longtemps été une « angoissée » du dimanche soir et je me promettais de faire attention dès lundi matin. Mais semaines après semaines, années après années, rien ne changeait. Pire la situation empirait. Trois conseils pour combattre cet état :

Combattre le blues du dimanche soir

FAITES TOUT DE SUITE QUELQUECHOSE

Les baguettes magiques n’existent toujours pas. Si vous ne faites rien, votre corps, votre journée et votre culpabilité seront toujours là. Mais vous pouvez réellement sortir de ce cercle vicieux en agissant dans l’instant présent. Faites-vous un soin dans votre bain, sortez marcher 10 minutes, étirez-vous, lisez un livre ou encore écrivez ! Vous verrez, vous vous sentirez tout de suite mieux. 

RESPIREZ 

Avant ou après votre action, prenez quelques minutes pour simplement respirer (1 ou 30 minutes, peu importe, tant que ça vous fait plaisir). Ces exercices réguliers améliorent votre posture, la gestion de vos émotions et vous aident à lutter contre le stress. 

RETENEZ LA LEÇON 

Ou plutôt les leçons. Vous vous retrouverez toujours dans la même situation si rien ne change. Oui. Si rien ne change, rien ne change. Alors pour éviter de vous retrouver chaque fois dans cette même situation, observez à quel moment de la journée, les (mauvaises) habitudes s’enchaînent. Une fois identifiée, déterminez quelle nouvelle action vous pourriez mettre en place. Un rien peut changer une journée ! 

Deuxième leçon, certainement plus difficile à accepter : vous voulez mieux faire mais vous n’y arrivez pas. Ne serait-ce pas à cause de la façon dont vous appréhendez votre alimentation et d’une manière générale votre bien-être… ? Contrairement à ce que l’on voudrait vous faire croire, vous ne devez pas en permanence être souriant, productif, sportif etc. D’ailleurs, une vie heureuse n’est pas une succession d’évènements heureux. La vie est bien plus complexe que cela et heureusement (c’est le cas de le dire) ! Ne cherchez pas à avoir une hygiène de vie parfaite. D’abord c’est intenable et surtout, ça vous procurera certainement plus de mal-être que de bien-être. Recherchez plutôt à vibrer au travers d’expériences… C’est ça qui vous donnera envie de vous lever le matin, de ne pas passer tout votre temps libre devant un écran, de ne pas manger par ennui. Stop le jus de citron et le yoga à 6h du matin pour bien commencer sa journée - sauf si vous aimez réellement cela -  il y a des milliers d’autres façons de se sentir bien ! 

HAUT